Dans un arrêt du 16 décembre 2015, la Cour de cassation (n° 14-20393) considère qu’une suppression illicite d’une prime sur chiffre d’affaires auparavant versée au salarié peut participer de son harcèlement moral. Des manquements graves empêchant la poursuite du contrat de travail En l’espèce, Mme X est engagée en 2009 par la société Lutecie en [···][ Lire la suite ]